Quand le WARN fait un weekend de formation à 80 jeunes…!

Lors de la création du WARN!, le mouvement était essentiellement implanté en région parisienne. Afin de nous développer et de rassembler la jeunesse autour d’événements de formation et de mobilisation, nous avons organisé le WEF-JAC : le Week End de Formation des Jeunes Ambassadeurs du Changement ! Ce week-end a eu lieu du 10 au 12 octobre 2014 au sein du collège international, de Noisy le Grand, près de Paris et c’était vraiment génial !

Le WEF-JAC a rassemblé très exactement 83 participants venant de 16 villes partout en France ! Ce week-end a été un véritable moment de rencontres et de formations. En effet, pendant deux jours, on a eu l’occasion de se former sur différents enjeux actuels (emploi, climat, énergie, santé…) et de monter en compétences sur la création des groupes locaux, le recrutement de bénévoles, la stratégie de communication ou encore le management de projet…

Les participants sont tous repartis motivés et satisfaits de leur week-end : « Beaucoup d’échanges supers enrichissants » « C'était PAR-FAIT !! Je garde même un bon souvenir du réveil à la trompette ! » « Le dimanche a été très enrichissant lors de réflexions sur les campagnes du WARN »

Le prochain week-end de rassemblement est prévu du 7 au 10 mai 2015 ! Nous nous retrouvons pour des journées de folie avec 150 participants au Camping Le Village Parisien, dans le 77. Rejoignez nous vite : Page Fadebook

Manon

Vous aimerez aussi

Happening « Et Maintenant , qu’est ce qu’on fait ?»

#Evènement #Lyon
Pour le lancement du questionnaire, des warneurs de Lyon ont tagué à la craie avec des passants la place des Terreaux

Apéro WARN !

#Evènement #Paris
Le WARN s’ouvre et se découvre pour le printemps! Envie d’en savoir plus ? Alors viens donc nous découvrir autour d’un verre !

Les Apéros du WARN : j’en louperai plus un seul !

#Evènement
Jeune, rêveur et (certainement) naïf, j'ai toujours été à la recherche de sens dans la vie... Bon ok et surtout de fun et d'aventures ;)

C'est comme ça que je suis arrivé au WARN . . .